it + en + fr + ru +





IconaQue savez-vous vraiment sur le parquet ?

Techniques de Pose

Pose collée

Le plancher est collé à terre, c’est l’idéal pour les parquets de toutes les dimensions. Pour le collage, on étale la colle avec une spatule prévue à cet effet en évitant les excès. Un joint, présent le long du périmètre de la pièce, permet les dilatations naturelles du plancher en bois dues à la variation des conditions hygrométriques.

 

Pose collée de planchers préfinis

Pour le plancher préfini, il faut choisir des types de colle spécifiques car les lames sont pré-vernies et donc ne sont pas sujettes à des interventions de correction. Avec cette technique, la propreté est essentielle durant l’ouvraison du préfini, car d’éventuels résidus de colle pourraient entacher le matériau déjà verni.

 

Pose flottante

Le plancher est posé à terre, sur un feutre prévu à cet effet (mousse de polyéthylène, liège, etc.). Parfait pour la pose de grandes planches à trois couches, il garantit aussi des performances d’isolation acoustique et de barrière contre l’humidité. Pour ce type de pose, il est important que la chape soit parfaitement plane, pour éviter d’éventuels mouvements des planches ou un bruit dû au vide. Adapté seulement pour certaines typologies de planchers préfinis avec des éléments à encastrement. La pose des lames est effectuée en les posant sur le plan de pose nivelé et sur une couche d’isolant acoustique. Les éléments sont fixés à l’aide d’une fine couche de colle de vinyle en face des encastrements ou par d’autres mécanismes.

 

Pose de planchers pour espaces extérieurs.

Corà fournit des lames préassemblées avec des supports en plastique et soumises à un traitement antifongique. Pour son entretien successif, l'huilage est indiqué.

 

Pose sur chauffage au sol.

Il s’agit d’une pose effectuée sur la chape de ciment traversée par des tuyaux dans lesquels coule un fluide en mesure de réchauffer les pièces à travers le plancher au lieu d’utiliser des radiateurs. De façon générale, tous les bois sont adaptés à une pose sur chauffage au sol à condition qu’ils soient de dimensions réduites en cas d’utilisation de bois massif et d’espèces de bois stables (à éviter donc les essences comme l’érable, le hêtre ou le mélèze). Il faut préférer les planchers d’épaisseur réduite car le bois est un isolant thermique. Avant de procéder à la pose, l’installation doit être allumée, portée à température maximale en augmentant de 10°C par jour, et maintenue à température maximale pendant 10 jours pour être ensuite refroidie en la maintenant pendant 5 jours à la température de 20°C. Par cette opération, on assurera la stabilisation de la chape. Quand l’installation est éteinte, on procède ensuite à la pose, qui peut être faite avec de la colle ou en pose flottante, toujours après avoir mesuré l'humidité avec un test au carbure. Quand la pose est terminée, il faut allumer l'installation en la faisant monter à la température maximale progressivement.

Notres produits